CREDIT MUNICIPAL, le clou de ma tante.

Publié le par Elfe

Je connaissais l’écureuil, le lion, mais pas le Griffon. Voila un logo surprenant qui vient de loin et pas seulement par la distance. Ce logo existe semble t’il depuis l’an 1500, voir même avant.

C’est qui ? C’est quoi ?


Le Crédit Municipal c’est une banque, mais une banque d’un genre particulier. Un établissement bancaire sans but lucratif (ben oui ça existe) et qui est une administration en plus (des fonctionnaires).


Le premier Crédit Municipal fut créé en 1492 dans la ville de Pérouse en Italie sous le nom de ‘Monte di Pietà’. Son but étant de combattre l’usure et d’offrir aux populations pauvres des prêts à taux bas en contre partie d’un dépôt d’objet de toute nature.


Le principe du prêt sur gages fonctionnant parfaitement bien, le concept dépassa les frontières Italiennes et les papes créèrent le premier Mont de Piété en France en 1610 à Avignon (Vaucluse), qui à l’époque était un domaine pontifical.


Au Mont de Piété, il était possible de déposer une chemise, un sabot, une roue de charrette contre une somme d’argent. Et l’établissement de bienfaisance fut reconnu d’utilité publique par le Roi Louis XIII en 1643. Ce dernier autorisa la création d’une soixantaine d’établissements à travers le pays.


C’est en 1918 que le Mont de Piété fut rebaptisé en Caisses de Crédit Municipal et en 1984 qu’il intégra le système bancaire Français. Dès lors le Crédit Municipal devint un établissement bancaire à part entière orienté uniquement vers les particuliers.


En 1992, une loi confirma à cet établissement la qualité d’Etablissement Public Administratif Communal de Crédit et d’Aide Sociale, ainsi que le monopole du prêt sur gage.


Le fondateur du Mont de Piété, Barnabé de Terni, souhaita donner un emblème fort à son établissement. Il choisit un animal mythique doté d’un corps de Lion, des ailes, du bec et des serres acérés d’un aigle : Le Griffon.


Le Griffon était un des éléments des armoiries de la ville de Pérouse (Italie) où naquit le premier établissement. Mais le Griffon était aussi connu pour être le gardien du trésor et des mines d’or du dieu Apollon avec pour devise : Vaincre ou Mourir.

La symbolique du Griffon ayant la double qualité de la force et de la sagesse, il s’adapta parfaitement à l’idée du fondateur : combattre farouchement les usuriers et apporter l’aide nécessaire aux démunies.


Le Crédit Municipal est aussi surnommé « Chez ma tante » ou « Le clou ». Le premier sobriquet vient du Prince de Joinville, troisième fils de Louis Philippe, qui était un joueur invétéré et qui avait mis en gage sa montre pour payer ses dettes. N’osant pas l’avouer à sa mère, la Reine Amélie, qui s’étonnait de ne plus voir ledit bijou, le Prince prétexta l’avoir oublié chez sa tante.

Pour le second sobriquet, il fait référence aux clous où étaient accrochés les objets déposaient en gages.


Pour ma part, c’est en cherchant un financement que j’ai poussé la porte, sans véritable conviction, d’une agence du Crédit Municipal située à Arles dans les Bouches du Rhône. J’ai tellement été surpris de l’accueil, du service et de la relation bancaire que j’en ai fait ma banque et j’en suis fort satisfait.


Elfe

Publié dans Banques

Commenter cet article